Inspiration

Biocarburant et énergie solaire …

Biocarburant et énergie solaire : nouvelles technos :
De récentes innovations sont venues faire progresser le domaine des énergies renouvelables. Une entreprise française, Global Bioenergies, travaille depuis plusieurs années sur un super-biocarburant élaboré avec du glucose. En réussissant à obtenir de l’isooctane (un des meilleurs carburants) à partir de sucres provenant de céréales et de betteraves, Global Bioenergies a eu des premiers résultats assez encourageants. Ils vont être suivis par des expérimentations à plus grande échelle, en partenariat avec le constructeur Audi. Dans les prochains mois, deux sites vont être mis en service afin de tester ce super-biocarburant, l’un près de Reims et l’autre à Leuna, une ville allemande. Quels que soient les résultats de ces prochains essais, il est important de rappeler que les biocarburants n’ont pas que des impacts positifs. D’après l’OCDE, ils ont même grandement contribué à la flambée des prix dans l’agroalimentaire, laquelle peut aggraver des situations de famine.

Ce problème pourrait être évité en produisant un biocarburant à partir d’autres ressources végétales. C’est dans ce sens que la démarche de Boeing est originale. L’avionneur américain a en effet annoncé au début de l’année qu’il tentait d’élaborer un carburant produit à l’aide de plantes du désert. Afin de ne pas pénaliser les régions arides en pompant le peu d’eau douce qu’elles possèdent, ces plantes seront arrosées avec de l’eau de mer. Ce sont les caractéristiques de cette espèce de plantes, nommée halophyte, qui leur permettent de se développer dans les milieux salés. Un aubaine selon les experts de la société Boeing, dont les études ont montré que le biocarburant produit grâce à ces plantes du désert aurait une efficacité supérieure à celui développé à partir d’autres matières premières.

Alors que les efforts pour améliorer la qualité des biocarburants et trouver des ressources alternatives sont constants, car impulsés par des grandes entreprises, les énergies solaires peuvent sembler quant à elles un peu oubliées… Leur part dans la production mondiale d’énergie électrique est vraiment minime et les performances des panneaux photovoltaïques laissent à désirer. Ce retard pourrait néanmoins être comblé après l’innovation d’André Broessel, un architecte allemand. Cet homme a mis au point une étrange sphère solaire dont les bonnes performances semblent prometteuses pour les énergies vertes. Baptisée Rawlemon, cette boule transparente est capable de concentrer jusqu’à 10 000 fois la lumière du Soleil et de la Lune. Ainsi captée, la lumière peut ensuite être transformée en énergie thermique ou en électricité.

Les premiers prototypes de Rawlemon se sont distingués en produisant jusqu’à 70 % d’énergie en plus qu’un panneau solaire ! De très bons résultats qui s’expliquent par une meilleure conversion de l’énergie solaire mais aussi par le fait que la sphère fonctionne également la nuit, en absorbant la lumière de la Lune. La suite ? Diffuser l’innovation et la faire adopter par les particuliers et les professionnels… André Broessel souhaite en effet que sa sphère se retrouve sur les toits et les murs extérieurs des maisons ou des appartements.

Previous post

Cabaret Frappé : Tricky + St-Lô, de part et d'autre de la Manche

Next post

This is the most recent story.

admincool

admincool

No Comment

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>